Et c’est lancé; première semaine partielle de livraisons à Campanipol!

L’équipe, ,tout comme vous cher(ère)s abonné(e)s, est très emballée de lancer la saison des livraison cette semaine!! 🙂

C’est cette semaine que se lance, de façon partielle, notre 29e saison de paniers bio à Campanipol! Ce sont les abonnés de la région de Québec, et ceux qui récupèrent leur panier à la ferme, qui seront les chanceux à profiter des premières saveurs de la saison! Puis, à partir de la semaine du 22 juin, tous les abonnés seront en mesure de mettre un peu de Campanipol sur leur table. C’est parti mes ami(e)s! Pour les gens de la Mauricie, surveillez attentivement vos courriels cette semaine puisque nous aurons besoin d’une confirmation de votre part pour lancer la saison comme il se doit. Soyez à l’affût! 🙂

Qu’est-ce qu’on mange cette semaine?

Dans ces quelques 250 premiers paniers que nous garnirons cette semaine, une belle variété, surtout considérant les conditions assez extrêmes dans lesquelles nous sommes placées depuis le début de la saison… Pour tous, les feuillages incontournables du moment: roquetteépinards et laitue. Aussi, toujours pour tous, du radis, ainsi que de quoi compléter une belle assiette de crudités bio avec un seul et unique envoi de nos savoureuses carottes. Vous remarquerez que celles-ci ont été conditionnées pour en réduire les pertes à la maison et elles vous sont facturées comme étant #2, donc imparfaites. Il n’en demeure pas moins qu’elles sont toujours absolument délicieuses! Toujours pour tous, nos premiers concombres libanais de serre (attention; peuvent créer une dépendance) et, en provenance de la Ferme Pleine Terre qui nous fournit en attendant nos récoltes, de savoureuses tomates de serre (cerises et/ou beef).
Côté sucré, un premier petit envoi de nos incomparables fraises dont vous pourrez vous régaler en plus grande quantité dans les prochaines semaines. Ce n’est qu’un aperçu! 😉 Celles-ci ont été cultivées sur paillis plastique, avec irrigation, et ont été bien chouchoutées, ce qui explique que nous puissions les récolter depuis plus de 10 jours déjà.

Quoi de neuf aux Jardins?
Je vous en ai glissé un mot d’entrée de jeu, mais ce qui retient l’attention à la ferme ces jours-ci, c’est surtout la météo; et encore plus spécifiquement le déficit important de précipitations auquel nous sommes confrontés. Le manque d’eau impose une charge de gestion supplémentaire pour vos fermiers qui doivent, par tous les moyens possibles, trouver des façons de pallier à ce problème qui peut s’avérer critique pour plusieurs cultures, surtout à ce stade-ci de la saison alors que plusieurs d’entre elles sont actuellement en implantation, ou en période importante de croissance.  Ainsi, Charles et Robert ont beaucoup travaillé sur des systèmes d’appoint pour irriguer des champs qui, normalement, n’auraient pas eu accès (ni besoin idéalement!) à de l’eau. Cela permettra probablement de compenser pour une partie des pertes de rendement qui seront attribuables au déficit hydrique de la saison.

Mais en plus de la pluie qui se la joue discrète, il y a monsieur le vent qui fait son comique cette année.! Nous avons eu droit à plusieurs rafales importantes dans les dernières semaines qui, dans les circonstances, se sont transformées en véritables tempêtes de sable aux champs. Résultat; une partie des semis effectués en début de mois (betteraves et épinards) ont été balayés, et on s’attend à un rendement moindre dans d’autres cultures qui ont aussi subi les humeurs d’Éole…

Rien de simple en 2020, je vous le confirme! Mais comme toujours, et parce qu’on en a vu d’autres et qu’on est drôlement bien entourés, et surtout très motivés et enthousiastes de la confiance que vous nous démontrez, nous relevons nos manches et affrontons pandémie, tempêtes et sécheresses une à une, tous ensemble! 🙂

Passez une très belle semaine qu’on annonce chaude et surtout, bon appétit!

Florence pour la famille des Jardins Bio Campanipol

Ajouter un commentaire

nineteen − nine =